Et nous redeviendrons poussière

 

D'étoiles pour les plus poétiques.

En vrai nos corps se désagrégeront, ils pourriront au fond d'un trou, les plus chanceux seront incénérés..

Je me plais à rêver d'immortalité, de jeunesse et de fougue éternelle. D'imaginer et la Terre et l'Humanité dans 5 millénaires et puis après ça je me raisonne car tout sera détruit. Inexorablement.

La destruction est dans notre ADN.

Et puis, demeurer en ce bas monde pollué et hurlant de souffrance sans pouvoir y mettre un terme? Ne serait-ce pas au final le plus horrible chatiment pour mon âme torturée?

Assister aux massacres et à la déchénace se répétant à l'infini... pour toujours.. toujours signifiant que chaque jour aura son lendemain. Inexorablement.

Oui je suis d'humeur morbide. Etre encore vivante pour A, est ce une vie?

J'ai tout prévu, il me suffit de tout emporter dans une valise et de mettre le large. Et adieu.. Adieu.. et A ??

Satané empathie à la con.

Dans ma vie ce mardi.. il s'est passé un atelier sur la recherche d'emploi. Qui n'a servi à rien.

Faites des alertes e mail.
Mettez vos compétences en avant.
Et ciblez. Et tirez... bam bam. même trouver un job est devenu une guerre sans nom. Car si tu bosses pas, tu n'as pas de reconaissance sociale, pas d'argent, pas d'autonomie. Pas le choix.

Capitalisme.. oh je te hais et je t'envoie un gros fuck.

Une nuit sans fin

Je m'ennuie toujours autant.

Malgré le soleil j'ai dormi toute la journée.

Et plus je dors et plus je suis fatiguée.  J'en ai marre de cette vie de merde je voudrais tellement en finir. Dire bye bye.

Plus j'avance et plus je m'enfonce.

Plus rien ne me motive et ne me donne envie.

Suis-je perdue ? Y a-t-il quelqu'un qui pourra me tendre la main afin de me sortir de ce spleen infernal ?

La vraie question est pourquoi je supporte encore tout ça ? Pourquoi je continue ?

Sûrement pour A mais même A ne suffira plus un jour.


Tapé de mon smartphone.

Rapidement en plus.


PS:  mini projet de scanner mes cahiers intimes,  conme ça je pourrais les bruler.

Ennui inextricable

Ce blog, mon espace sans fin ou je peux me plaindre et critiquer le monde entier.

Et en plus tout léger sans base de données, pas de MAJ à affectuer si j'en veux pas. Le bonheur total.

J'ai dormi, j'ai mangé. Je suis seule et il y a du soleil. Et je m'ennuie.

J'ai commandé de la minidril par le net en espérant que l'odonnance fonctionne bien. On verra. 50 euros pour avoir une ordonnance de plus, c'est pas du luxe. Mais au moins comme ça, je suis tranquille.

Toujours pas d'emploi à l'horizon. C'est plat et archi plat.

Est ce que l'euromillion me sauvera...

Pourtant c'est ma seule issue. L'argent est le seul moyen d'avoir plus de choix. Et la liberté n'est ce pas avoir un choix illimité?

Toutes ces idées qu'on nous fourre dans le crâne pour accepter que quelques uns profitent de la masse souffretante.

Ai je seulement la liberté d'être en désaccord car ne pas accepter dérange et mets les autres mal à l'aise car face à leurs vies si programmées et soumises.

 Il y a donc un problème et celui qui en parle est le coupable, non?

Bref.

Je vais me laisser tenter par une jolie feuille de loterie. 41 jolis petits millions ce mardi.

Richesse, abondance, fortune...

 

Domir et rêver

Fatiguée.

Plus je dors et plus je suis fatiguée.

Et je me lève de plus en plus tard.. et encore, c'est A qui me tire de mon sommeil .. A, ma seule raison de vivre encore à ce jour.

Hier j'ai revu deux anciennes de ma formation et elle sont ancrées dans des vies et des projets qui pour moi sont effrayants et qui pour vous sont juste la vie... comme dans ces pubs d'assurance.

Au départ t'es un enfant et puis tu grandis, tu aimes quelqu'un, tu te marries t'achetes une maison, t'as des gamins et ça recommence...

 

Effrayant.

 

MOURIR POUR VIVRE

Plusieurs raisons font que je veux quitter ce monde.
Déjà rester pour les autres … c'est bien beau les autres mais si ils ne suffisent pas à nous rendre heureux alors j'ai envie de dire tant pis pour eux. Je refuse de culpabiliser.
Parce que okay y'a des personnes qui seront tristes mais pour de mauvaises raison. Déjà il y a celles qui sont tristes parce que depuis leur naissance on leur a appris qu'il fallait être triste et jouer cette fameuse comédie. Ensuite il y a ceux qui seront triste pour de vrai mais je pars du principe qu'ils ne le seront jamais autant que moi. Parce que je suis horriblement triste depuis.. des lustres.
A cause de tant de choses.

On me dit que changer le monde est une belle utopie, que c'est chacun à notre échelle que l'on peut faire quelque chose. Et vous pensez que vient faire le monde là dedans?
Et bien je vis dans ce monde, non?
Il est l'une de mes raisons. Je suis foncièrement emphatique, oui ça tranche avec le fait que je veuille me déculpabiliser avec la souffrance d'autrui que causera ma perte mais si je suis encore là c'est par amour pour une personne.
Donc ne me jugez pas trop vite.
Oui le monde.
Moi il me rend malade ce monde. J'en ai marre qu'on massacre des baleines et des éléphants. J'en ai marre qu'on laisse des gens de pouvoirs martyriser des peuples, j'en ai marre de la violence.
J'en ai marre des gens qui se tuent pour une différence de couleur, de religions et je ne sais quoi d'autre.
Je n'aime pas ce monde car il est pourri. Oh, oui bien sur il y a de belles choses mais vous savez quoi: Super Sapiens est en train de les exterminer une par une et je ne veux plus assister à ça.

Ensuite il y a ma vie. Pourtant je manque de rien et je n'ai pas subi spécialement de gros traumatismes.
J'ai juste un problème avec mes semblables mais j'en ai rencontré certains qui me comprenaient plus ou moins dont une personne. mais cette personne est si spéciale et incroyable qu'elle ramène toutes les autres à un état insignifiant.

Et cette personne a la même vision des choses, oh le méchant cercle vicieux: on entretient donc cette vision négative parce que c'est la réalité, parce qu'il y a plus de souffrances que de bonheur et me faire croire le contraire serait mentir.
Et il y a de fortes chances qu'on en finisse ensemble.

Mais ça c'est une autre histoire. Et ma famille vous me direz? Cette personne est la seule à mes yeux que je ressens comme ma famille. Mon père est malade, de toutes manières il en a plus pour longtemps. Et ma mère et bien est la plus grosse égoïste que j'ai jamais croisée. Je ne rentrerais pas dans les détails mais elle n'est pas grand chose pour moi. Mon frère quant à lui a sa vie et donc je ne lui manquerais pas.

Des amis.. et bien nous en avons bien entendu quelques uns mais le problème est qu'il ne s'agit pas d'amis proches. Ils ne sont pas là avec nous. Nous ne les voyons que de temps en temps. Parce que eux aussi ont une vie. Les gens se perdent dans leur travail et leurs familles et voilà tout. Je ne comprends pas vraiment comment ils peuvent s'en satisfaire. Moi ça m'a jamais suffit parce que c'est ennuyeux. Je déprimais plus en bossant …. parce que je n'avais plus de temps pour moi, pour la personne que j'aime et ça me détruisait de plus en plus.Mon monde ne se résume donc qu'à cette personne dont je tairais le nom et ce mal être constant.
Sans elle, je me serais jeté d'un pont il y a 20 ans de ça. Parce que je ne pensais pas qu'un seul être humain pouvait valoir la peine d'être ici. Et je pense ne pas en valoir la peine non plus rassurez vous.

Je suis encore là parce qu'à un moment j'ai vraiment cru pouvoir coller au modèle que nous impose cette société. Avoir un job et peut-être cotiser pour la retraite et mourir tranquillement vieille, usée et sûrement avec des problèmes de diabète ou autres conneries.

Ah oui. Une autre raison. je refuse de vieillir. L'espèce humaine n'est pas faite pour être centenaire. 40 ans est bien suffisant. On est programmé pour vivre en pleine nature, en tribu constamment ensemble libre dans de grands espaces. Les malades, les faibles et les vieux mourraient parce que biologiquement ça ne sert à rien de vieillir. Et je ne le veux pas. Se sentir diminuer physiquement, observer son corps se dégrader et puis quoi encore?

Résumons, j'ai donc un détachement totale envers mes proches à part une personne qui est ma vie, un monde pourri par la capitalisme que je ne supporte pas et l'espèce Sapiens qui se croit supérieure en tout et qui détruit tout parce qu'elle en a simplement le pouvoir…

Et ma dernière raison. Je ne sais pas en quoi vous croyez et je ne juge pas. Je suis persuadée qu'une vie meilleure m'attend et le suicide n'est donc pas une mort pour moi mais juste un moyen d'atteindre un endroit meilleur et de vivre de nouvelles expériences qui seront bien plus satisfaisantes.
Et vous savez quoi de savoir qu'un jour tout ce cirque sera finit est ma seule source de réconfort.

Je poste ici pour.. et bien peut-être afin de trouver des personnes qui partagent ma pensée et mes idées. Ou peut-être que quelqu'un sera assez intéressant pour retarder ce moment.

Sachez que j'ai fixé une date et je mets tranquillement tout en ordre petit à petit mais rien n'est figé après tout.

Ce message n'est même pas un SOS parce qu'à ce stade je ne crois pas que quiconque puisse faire quoi que ce soit pour améliorer mon existence de façon permanente et significative.

En attendant des réponses.

Bonne vie à tous.