Je suis rentrée d'Ingeus et comme d'habitude A squatte mon ordi et c'est moi qui ai tort encore de ne pas être contente parce qu'au lieu de faire en sorte de me la laisser pendant que je fais mes trucs dans la salle de bain et bah non, il pousse jusqu'au bout et j'en ai vraiment marre, plus que marre. Ras le bol. Et les trolls en plus de ça qui me cassent encore plus le moral.

Tiens en parlant d'eux, et bien il me fallait 2 euros pour le photomaton et moi j'ai jamais de monnaie et tout de suite j'ai eu l'impression de demander une somme pharamineuse… genre 2 euros ca va te ruiner.

Dire que moi je lui ai avancé des centaines d'euros pour le lave linge mais ça elle l'oublie bien vite.

 

Et oui lundi je commence un nouveau job, à coté de chez moi dans une administration bien connue, un petit CDD de 3 mois. A moins PE me lâchera un peu, parce que la conseillère devenait lourde et déprimante, un vrai flicage parce que j'ai bénéficié d'une formation alors vous comprenez? J'ai coûté siiiii cher à cette société mercantile merdique que maintenant il faut que je sois rentabilisée.

Ras le bol. Vraiment.

Je voudrais une vie sans souci. Pouvoir me lever le matin sans avoir à m'inquiéter, sans avoir à affronter des gens qui n'ont que des reproche sà m'envoyer, des reproches qui me détruisent à petits feux.

Et au lieu d'être un peu heureux pour moi d'avoir enfin un travail, quand même par les temps qui courent, c'est une bonne nouvelles, non? Et bah non… c'est tout de suite, combien je vais gagner et oh dommage que ce soit pas un CDI.

Qu'ils crèvent tous avec leur venin. Qu'ils s'étouffent avec leur méchanceté.

Jamais de soutien, jamais de félicitations, jamais de choses positives pour m'encourager.

Non. Toujours le négatif. Toujours.

 

C'est insupportable.

Je veux un échappatoire. Et je reviens là dessus car à part une grosse somme d'argent, à part partir définitivement, quitter ce monde pour toujours, et bien il n'y a rien. Enfin il y a A qui essaie toujours et encore et je ne sais pas comme elle fait, j'ignore où elle trouve la force de continuer à espérer, de continuer à se projeter.

Je ne comprends pas. Elle est si forte, bien plus que moi. Elle seule me maintient en vie.

Malgré les reproches que je lui envoie.

Elle est la seule personne à réellement se soucier de moi, la seule personne qui serait atteinte profondément par ma disparition.

Alors je suis encore là mais j'ignore combien de temps je vais pouvoir tenir encore ...

 

HEAVYSPLEEN

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot pzcml ?

Fil RSS des commentaires de cet article